top of page

L’ARRIVÉE

Dernière mise à jour : 12 avr. 2023

Si vous avez lu mes précédents articles, vous devez commencer à comprendre que mon inspiration pour les titres est franchement limitée! Après des titres renversants tels que le projet et le départ, l’arrivée me semble aller de soi.

Ha'penny Bridge, Dublin

Le projet se termine par ma date de départ, reprenons donc à partir de là.

Je dois faire un addenda ici, mon rêve d’utiliser ce mot, parce que j’écris cet article dans un train en chemin vers Dublin pour rencontrer des amis et chaque fois que j’ai imaginé ce voyage, c’était exactement ce que je visualisais. Écrire dans le train en regardant par la fenêtre le soleil se lever sur la campagne irlandaise. Je ressens des papillons de bonheur à l’écrire.


J’ai quitté ma chère capitale nationale dans un tourbillon d’émotions le jeudi 26 janvier dernier. Les derniers préparatifs, je parle ici de plusieurs semaines de préparatifs ont été très intense de plusieurs manières. Il y avait les nombreuses tâches évidemment, mais aussi beaucoup d’émotions qui surgissaient et pas celles qu’on pourrait penser. Je ne ressentais aucune excitation, j’avais peur et j’étais anxieuse. Je n’arrivais pas à croire que j’allais vraiment faire ça, moi, Marianne et honnêtement, tout ça me semble encore souvent irréel. Mes parents sont venus m’aider dans les derniers préparatifs et m’ont accompagné à l’aéroport, ça a été un grand moment pour moi.


Baile Átha Cliath

Le voyage s’est très bien déroulé, les avions étaient à temps, les bagages sont arrivés à destination et mon ami m’attendait à l’aéroport de Baile Átha Cliath (Dublin en irlandais). Fait intéressant pour qui se laissera tenter par une escapade sur l’île d’Émeraude, tout est écrit en irlandais et en anglais en République d’Irlande. À bord du Luas (le tramway), ils disent les noms des arrêts en irlandais et en anglais. J’ai toujours trouvé ça charmant et particulièrement confondant. Il faut comprendre que l’irlandais est une langue celtique avec un alphabet différent, alors si on essaie de prononcer les noms irlandais avec l’alphabet anglais, ce n’est jamais la bonne prononciation!

J’ai passé mes premiers jours de retour de mon côté préféré de l’Atlantique à boire du cidre et voir mes amis, c’était l’arrivée parfaite, je me sentais bienvenu, en sécurité et aimé. Vous savez, c’est loin d’être anodin se sentir en sécurité et aimé dans un autre pays, pour moi, ça signifie que j’ai deux maisons, le Québec et ici. Quel bonheur de multiplier les chez-soi!


Belfast

Le lundi 30 janvier, j’ai pris la route vers Belfast, un autre retour tout en douceur. J’ai choisi d’habiter en Irlande du Nord pour plusieurs raisons, la facilité en est une, la mer en est une autre, mais l’Irlande du Nord a été un amour qui s’est développé. Loin du coup de foudre, l’Irlande du Nord s’est dévoilée à moi à travers plusieurs visites sur plus de 6 ans et chacune d’elle fût de plus en plus renversante. L’Irlande du Nord est un amour qui grandît doucement et gentiment à travers ses enjeux, sa beauté et sa grande générosité.

Queen's University, Belfast

À Belfast, j’ai passé une semaine à gérer de la paperasse! J’avais en main un visa qui me permettait d’entrer sur le territoire du Royaume-Uni, mais je devais aller chercher dans les 10 jours suivants mon arrivée un permis de résidence biométrique qui fait usage de pièce d’identité et de document pour entrer et sortir en plus de mon passeport. Ensuite, avec ce permis en main, il m’était possible de demander un numéro d’assurance sociale afin de pouvoir travailler. Ces formalités gérées, il était maintenant temps de me trouver un domicile!


Portrush

Je suis une personne très privilégiée et l’ami d’un ami m’a trouvé un emploi et un appartement à Portrush. Portrush, c’est dans cette ville que j’ai choisi d’habiter. Si vous regardez la carte ci-bas, vous pouvez voir que Portrush se situe à l’extrémité d’une péninsule s’avançant dans la mer d’Irlande. Portrush est une destination vacances prisées avec ses trois plages magnifiques qui permettent de nombreuses activités nautiques dont le surf.


The Arcadia (Beach Cafe & Art Gallery), Portrush

Ce qui a orienté mon choix?

West Strand Beach, Portrush

Vous avez parfaitement le droit de vous moquer de moi ici, mais toutes mes réflexions précédentes s’étaient portées sur comment déménager à l’étranger, pas particulièrement sur ce que je voudrais y faire. J’avais cette vision romancée d'habiter en Europe, mais pas très tangible. J’avais donc deux critères, voir la mer tous les jours et courir au bord de la mer. Voilà! J’avais visité Portrush une fois auparavant, les nombreux cafés/restaurants, ainsi que les immenses plages, étaient suffisants pour que je décide d’y emménager. Et... les couchers de soleil!



Cette semaine, une de mes amies proches m’a demandé des nouvelles et la première chose qui m’est venue en tête pour lui répondre, c’est que j’avais vraiment pris la meilleure décision de ma vie. Le penser et l’écrire, ça me pousse à mettre en perspective tous les moments de doute que j’ai eu à préparer cette aventure durant les derniers mois. Parfois, j’avais l’impression que la peur allait me paralyser tellement elle était grande, mais le courage l’emporte à chaque fois et j’en suis absolument émerveillée et reconnaissante.


Et maintenant?

L’aventure se poursuit, apprendre à vivre dans une nouvelle ville, travailler et explorer.



84 vues

Posts récents

Voir tout

LE PROJET

LES ÎLES

Comments


bottom of page